EFT

La psychologie énergétique. Comment, pourquoi, pour qui ?

illustration psychologie énergétique

La psychologie énergétique, pourquoi?

La psychologie énergétique est proposée en plus des séances « traditionnelles » d’hypnose et de sophrologie. Plus orientées sur les des séances assez courtes, ces techniques sont de parfaits compléments à un travail plus en douceur via l’hypnose et la sophrologie.

Les séances apportent un apaisement des crises de paniques, phobies et anxiétés avec une rapidité remarquable.
Et les effets sont durables. Il ne s’agit pas de suggestion. Juste le travail sur les émotions et les énergies « enkystées » dans le corps.

La psychologie énergétique, comment?

L’approche énergétique concentre son action sur le blocage de l’énergie pour dissoudre l’empreinte traumatique.

Notre cerveau, au cours de notre vie, peut se dérégler et traiter les émotions de façon inappropriée. On va alors être le sujet de nos émotions et non plus l’acteur de notre vie. Le moindre déclencheur peut alors prendre le dessus sur notre capacité à gérer notre vie, on ne se reconnait plus, on a l’impression de perdre pied, parfois même jusqu’à la dissociation.

Pour corriger cette situation, les techniques de psychologie énergétique vont transformer, en nous, dans notre corps, les émotions en information. C’est cette étape qui n’a pas fonctionné correctement à un moment précis de notre vie.  Et c’est cette énergie qui se retrouve à la place du pilote, nous faisant perdre tout nos moyens conscients.

Ces techniques agissent sur le psychisme par l’intermédiaire du champ énergétique corporel (méridiens, chakras, biochamps).

Il n’y a pas d’analyse (au sens psychanalytique) des émotions sur lesquelles nous travaillons. Le sens a moins d’importance que l’énergie encapsulée dans l’incident. C’est une des raisons, mais pas la seule, pour laquelle ces techniques sont si rapides et précises. Nous ne nous perdons pas en conjecture mais nous focalisons notre attention pour transformer les incidents (généralement groupés en chaines) en simples informations. Ces dernières devenant non douloureuses, mais surtout, n’ayant plus d’emprise sur notre tranquillité intérieure naturelle.

Au cours d’une séance on peut  apprendre à saisir et nommer son ressenti, ses émotions, et à les apaiser. Prendre cette vague d’information et la surfer, sans créer un tsunami, grâce à cet accompagnement. Le mode réactif disparaît pour laisser place à des choix d’actions.

Quelles sont les différentes techniques qui forment la psychologie énergétique ?

Dans ces thérapies neurobiologiques, on distingue:

  • les thérapies énergétiques (EFT, TFT, TAT,TIPI, NERTI…)
  • les thérapies par mouvements oculaires, (l’EMDR, l’EMO,….)
  • les thérapies de stimulation  bilatérales des hémisphères cérébraux

Combien de temps dure une séance ?

Même si le travail sur un trouble en particulier est très rapide (moins d’une quinzaine de minutes), il est très intéressant et bénéfique de « remonter » le long des chaines d’incidents. Pour cette raison, une séance « standard » de psychologie énergétique dure entre 45 et 60 minutes.

Il ne faut en général pas plus de 3 séances pour résoudre les troubles de l’anxiété.

A qui s’adressent ces techniques ?

Particulièrement indiquées dans le traitement des traumatismes, des phobies, des troubles de l’anxiété…ces techniques remarquablement efficaces sont accessibles à toutes et tous en cabinet.

Certes, vous trouverez, par exemple, sur internet, des vidéos de tapping EFT  où vous pourrez résoudre UNE situation. Mais du fait que ces troubles ont fortement tendance à se regrouper sous forme de chaines, vous ne pourrez pas, seul(e), remonter à la source du premier enregistrement. Or c’est cet épisode qui a initié l’incapacité à traiter l’émotion, faisant disparaître l’aptitude d’analyse de notre cerveau. Entraînant alors l’apparition, de plus en plus prégnante, des troubles.

Le but ultime ?

Ressortir du cabinet avec la perception très claire et ferme de profiter d’une meilleure qualité de vie et de pouvoir expérimenter au quotidien l’amélioration des performances.