Hypnose

De la résistance à la résilience…grâce à l’hypnose.

illustration résistance résilience

De la résistance à la résilience…

…ou comment faire avec le passé pour se reconstruire durablement…

Et surtout, comment aller au delà en profitant d’un épisode traumatique pour se construire durablement une vie plus en harmonie avec nos principes et aspirations.

Médiatisée en France par Boris Cyrulnik, la notion de résilience est l’ensemble des processus qui consiste à surmonter un traumatisme psychologique afin de se reconstruire.

 

L’hypnose est une précieuse alliée dans cette démarche de redéfinition des objectifs et de mise en oeuvre de nos ressources jusqu’alors ignorées.

 

Du stress à l’épuisement en passant par la résistance….

 

En situation de stress, trois phases majeures peuvent être identifiées:

La phase d’alarme, la phase de résistance ou d’adaptation, puis la phase d’épuisement. Lors de la phase de résistance, nous mettons en oeuvre des stratégies d’adaptation. Soit les effets sont couronnés de succès et les tensions disparaissent. Soit les efforts sont vains, et commence la phase d’épuisement.

Durant les périodes de résistances / adaptations, il est encore possible de transformer la situation toxique en opportunité.  

Rester le moins longtemps possible dans cette phase de résistance est crucial:

En effet, la résistance laisse entrevoir une lutte entre le désir conscient de changer et les forces inconscientes qui font obstacle à ce but. Dans ces forces inconscientes se trouve aussi la racine de cette souffrance.

 

La différence entre résistance et résilience…

 

La résistance est l’action par laquelle on essaie d’éviter une action dirigée contre soi, en s’opposant à celle-ci. Par exemple, la résistance au changement.  

La résilience quant à elle, est la capacité à vivre, malgré les chocs traumatiques ou l’adversité. C’est « faire avec » tout en étant conscient de la situation, sans la refouler. 

 

Découvrir ou retrouver des ressources vitales par l’hypnose:

Un même événement peut ne pas avoir les mêmes conséquences sur deux individus distincts. Mieux encore, la situation peut être utilisée comme matériel pour se construire…

En puisant dans  l’énergie de l’inconscient, l’hypnose mobilise et transforme les croyances  qui y sont stockées. Ce que l’hypnose permet de mettre à jour est utilisé pour démarrer le processus de changement.

 

L’hypnose permet cette extension du champ de conscience ainsi qu’une actualisation de ses ressources.

 

Alors, la transformation progressive de la résistance en résilience devient un chemin naturel:

 

Je me développe différemment, je modifie mes objectifs de vie et mes priorités. En douceur et en gagnant en autonomie.  Plus qu’un effacement du traumatisme, l’hypnose facilite la mise en place d’une attitude de protection, une façon d’utiliser les effets dévastateurs pour continuer à vivre…plus en harmonie avec nos principes, nos aspirations.

 

A l’image des céramiques japonaises fracturées puis réparées avec de la laque et de la poudre d’or (Kintsugi), une seconde vie, différente, mais plus belle et précieuse peut se déployer à l’aide des nouvelles ressources (re)découvertes. Les traumatismes ne sont pas niés, mais utilisés pour préparer un avenir plus fort, plus brillant.

Et cette métamorphose intérieure va de pair avec un élargissement du regard…qui me permet de profiter de perspectives nouvelles, et embrasser une vie plus harmonieuse.